Une séance photo portrait pour des souvenirs partagés à Saint-Maximin (83)

Des souvenirs partagés

L. m’a contactée pendant mes vacances en famille. Je me souviens avoir été marquée par son annonce sur sa messagerie lorsque j’avais tenté de la rappeler. Une annonce originale et pleine de vie!
Elle souhaitait faire une séance photo à domicile sur Saint-Maximin, ainsi que sur son lieu de travail afin d’avoir des souvenirs à partager avec sa famille lorsqu’elle ne sera plus là.

J’ai été touchée par son histoire, mais pas que. Sa personnalité, son parcours, sa joie de vivre et son partage font que j’ai passé d’agréables moments en sa compagnie ainsi qu’avec le reste de sa famille.

Ce n’est jamais simple de mettre ses sentiments de côté lorsqu’on fait des photos, mais on se doit de rester professionnel lors de la prise de vue, même si je reste toujours moi-même.

Cette personne, beaucoup de monde la connait sur Saint-Maximin, dans le Var et même plus loin au vu des nombreux bébés qui sont nés à domicile avec elle et ne pourra que confirmer mes dires sur sa façon d’être et ses nombreuses qualités.

Du sens aux photos

Ce jour-là, mon métier a pris encore plus de sens.

Il en avait déjà avant… mais là encore plus. Les photos sont vraiment là pour laisser une trace de notre passage, pour partager des souvenirs avec ceux que l’on aime, avec la famille, les proches, les amis qui sont souvent bien plus que de simples amis et deviennent notre famille.

Vous avez à notre époque une trace numérique (pensez à faire de nombreuses sauvegardes de vos images et triez-les, c’est plus facile de savoir à quoi correspondent ces souvenirs), mais également une trace papier avec les tirages et les albums (pensez à le faire également, c’est tellement différent).
Merci à vous L.
Une petite mise à jour :
L. nous a quitté quelques jours après l’écriture de cet article.
Je garderai toujours en mémoire ces instants partagés avec cette personne au coeur d’or.
Au revoir…

L., une petite présentation

L. 53 ans, mariée à un homme génial et toujours surprenant depuis 30 ans. Maman de 5 enfants dont je suis si fière. Ils sont très chouettes, plein d’humour et d’amour. Grand-mère d’un merveilleux bonhomme enchanteur. Sage-femme de coeur, la maladie m’ayant empêché de continuer à exercer malgré l’amour que j’ai de ce métier.

Pourquoi m’avoir contactée plutôt qu’un/e autre photographe ?

Parce que j’ai entendu une interview (radio sainte baume ? France bleue Provence ?) où vous disiez que vous étiez capable de vous arrêter sur le bord de la route pour photographier une campagne gelée devenue ainsi féérique, alors même que vous aviez un rendez-vous et que vous n’aviez pas prévu de faire de photos en route. J ‘ai aimé ce rapport au beau et à l’instant.

Que représente la photographie en général pour vous ?

J’ai approché la photo argentique (à l’époque…) et j’adorais les précautions à prendre pour ouvrir la bobine, l’ambiance feutrée du labo, le passage dans le bain de révélateur…. qui dévoilait la photo comme par magie ! C’était quelque chose de fascinant.
J’aime aussi feuilleter les albums reflets de ma vie, de mon évolution, de mon parcours. Ce qui fait de la photo une forme de mémoire.
Enfin, j’aime les belles choses et si on a affaire à un/e bon/ne photographe, il/elle sera capable de fixer ce que mes yeux ont aimé : un paysage, un instant, un portrait, un voyage…

Comment s’est passée la séance ?

Pour moi très facilement. Fanny s’est adaptée, a disparu comme fondue dans le paysage. Pour mes enfants, cela a été plus difficile. Ils/elles se sont sentis/es observés/es et ont eu du mal à rester naturels/les, même si moi je n’ai pas ressenti cela et que ça n’apparaît absolument pas sur les photos !

Quelle image avez-vous de vous lorsque vous vous regardez sur les photos?

J’adore ! C’est tellement moi, sans mensonge ni trucage ! Et mon mari est de mon avis.

Pourquoi avoir choisi de garder une trace à la fois numérique et supports papiers tels que les livres photos?

Je ne suis pas à l’aise avec le numérique. Il suffit que l’ordinateur plante pour perdre tous ses souvenirs… Ce n’était donc pas un choix de ma part, juste une solution technique pratique.
Les albums, c’était l’objectif de ma commande : offrir une trace de moi à mon mari et mes enfants après ma disparition, annoncée au regard de mon état de santé. Pour leur dire combien je les aime, combien je suis triste de les quitter si vite. C’est aussi une façon (un peu imposée je l’avoue) de rester à leurs côtés « après » pour moi…

Aimeriez-vous rajouter quelque chose?

Merci Fanny. 
Au delà du professionnalisme de vos prestations, il y a eu toute une humanité offerte avec générosité qui m’a profondément émue et touchée. Votre travail est à l’image de ce que vous êtes : vrai, beau, généreux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s